Étude paysagère Nil Saint-Vincent

Le terrain cible de cette opération se situe au nord de la commune de Walhain, un territoire rural, peu urbanisé, cerné par les openfields. La morphologie de la place Saint-Vincent et sa situation (à moins d’un kilomètre du centre géographique de la Belgique) se prêtent à l’amorce d’une nouvelle figure attractive du village.

J’ai donc choisi de formaliser cette place centrale de village, jusque-là presque inexistante, étouffée par l’omniprésence des véhicules et le mauvais état des revêtements de sol afin d’en faire une gigantesque toile d’araignée ancrée aux quatre coins de la place créant ainsi le centre d’un réseau de circulation douce s’accordant parfaitement avec la politique écologique mise en œuvre par la commune (développement de piste cyclable, passage du chemin de saint jacques de Compostelle).


 

Cette place a été placée sous le regard bienveillant d’une monumentale araignée en acier corten, reine incontestée d’Aracnil saint-Vincent qui saura réunir au sein de sa toile évènementielle tous les locaux. Les véhicules, écartés du centre de la place, bénéficieront d’un passage en périphérie pour ne pas gêner les circulations douces. Les voies carrossables orientées par une végétation ponctuelle de couleur rouge rappelleront aux imprudents le prix à payer s’ils osent s’aventurer près du nid de la maîtresse des lieux !

Mais la violence végétale ne ternira pas le romantisme de la toile délimitée par des bandes en acier corten se frayant un passage entre les dalles de béton. En effet comme le disait Jules Renard : "Quelques gouttes de rosée sur une toile d’araignée et la voilà rivière de diamant". Pour ce faire le mobilier urbain en acier brossé et ondulant rendra cette ambiance romantique et apportera une grande luminosité au sein de la place. L’escalier principal menant sous l’araignée conduira à ses œufs (buxus sempervirens en boules) et à l’église.

De l’église, les végétaux placés de manière à créer un effet machu picchu cacheront la sculpture de l’araignée augmentant l’effet de surprise du visiteur impétueux. Ce projet s’axe donc principalement sur les aspects écologiques développés par la commune et sur l’effet de surprise rurale qui redynamisera la place et le petit village. De plus, cette monumentale sculpture aura aussi un impact militant mettant en avant la mise en danger de nombreuses araignées dû à l’hyper utilisation de pesticide dans l’agriculture.