Étude paysagère à Roanne

Étude paysagère Roanne


La place de la Loire est un prototype de site autosuffisant qui apporte une réponse française à la question internationale de l’agriculture urbaine.
 
D’un point de vue territorial, son objectif est d’établir une relation forte avec les nombreuses fermes qui, dans un périmètre plus ou moins étendu, influent sur la consommation du citadin. D’un point de vue urbain, c’est une place d’un nouveau genre. Elle se résume en 4 actions fortes, constitutives d’un mode de vie « à la française ».



1 / UN CENTRE D’AGRICULTURE URBAINE
Associer un équipement public à des fermes verticales, des cultures en aquaponie et des zones de pâturages qui confectionnent le paysage du quartier à travers ses multiples activités et productions agricoles. Faire vivre la population au rythme des saisons d’un potager, ajouter « une touche de campagne » durant les journées par la transhumance urbaine des troupeaux, découvrir et redécouvrir l’agriculture et les aliments de saisons.

2 / UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL
À partir des productions agricoles, mettre en place une écologie de la micro-industrie et de la transformation des matières premières comme mode de développement, de pérennisation d’activités et de commerces de proximité. Croiser les métiers de producteurs agricoles urbains, fromagers, apiculteurs, jardiniers, restaurateurs, etc.

3 / UN PAYSAGE AGRICOLE COMME ESPACE PUBLIC
Fusionner l’espace public et l’espace agraire à travers un partenariat de gestion entre la ville et l’agriculteur urbain. Aménager un paysage urbain exceptionnel dans lequel, places, voiries, espaces verts et terrasses sont mêlés aux cultures, aux pâturages et aux vergers.

4 / UNE DESTINATION INTERNATIONALE
Faire de ce prototype agro-urbain, simple et démonstratif, une destination pour tous, un lieu unique où l’on vient passer la journée pour découvrir l’agriculture urbaine et ses multiples échanges avec la ville. C’est aussi observer les nouveaux modes de cultures, apprendre à cuisiner et bien sûr, manger une cuisine locale et saine.

Le projet propose une agriculture urbaine indissociable de son quartier, de ses habitants et de ses activités ; en bref, une cité agricole gastronomique qui perpétue des savoirs-faire mondialement reconnus. Au-delà de la forme inédite de son environnement urbain, de ses champs et vergers dans ses rues, ce quartier met à l’honneur divers métiers, à commencer par celui d’agriculteur urbain ainsi qu’un savoir ancestral et vital peu à peu oublié par un manque d’implication ainsi que par une volonté d’accéder toujours plus vite et simplement à nos envies de consommation.

Ce projet reflète une vitrine de l’agriculture. Même s’il ne permet pas de faire renouer physiquement le citadin à la terre, il permettra une amorce de réflexion et une forte invitation à revenir à l’essentiel, afin de consommer mieux tout en réduisant son impact écologique.