Alban de la Tour, créateur de l'Atelier de Beauvernay

Architecte paysagiste à Lyon

Vue paysagère

Quoi de neuf ?


L'Atelier de Beauvernay a le plaisir de faire partie des finalistes du concours Carré des Jardiniers organisé par Paysalia dans le cadre du salon du Paysage Jardin & Sport qui se déroulera du 5 au 7 décembre 2017 à Eurexpo Lyon.

Lien vers le site internet de Paysalia, organisateur du concours Carré Jardiniers auquel Alban de La Tour participe.


Sculpture d'Alessandro Montalbano, Artiste Peintre.

Lien vers le site d'Alessandro Montalbano, Artiste Peintre.


 
«Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants.»

Proverbe indien.


Le métier de jardinier est un métier intemporel, de William Kent à Gilles Clément en passant par Le Nôtre, cette profession a pu prendre différentes formes suivant la perception propre de chaque personne en fonction de l’époque où il s’inscrit. Le jardinier doit, à la manière d'un artiste peintre, composer une toile vivante qui lui survivra et qui, au fil des années se développera et évoluera.

Aujourd’hui, être jardinier, c'est aussi et avant tout un métier de réflexion, d'innovation et de solutions. En effet, à l'aube d'une explosion démographique, d'une raréfaction de zones agricoles de qualité et d'une déforestation toujours plus croissante, le professionnel doit incarner la défense de la nature et doit proposer des solutions écologiques durables.

Il doit également être en mesure de créer des liens sociaux, de développer et de réfléchir à des solutions visant à aider ses contemporains (agriculture urbaine, urbanisme écologique…). Le jardinier, au-delà de son rôle dans la modélisation du paysage, de son rôle d'historien, de son rôle social, de son rôle d’informateur, de son rôle de chercheur, doit avant tout être, en permanence, dans une démarche simple, novatrice et surtout humble car son sujet de création le dépasse. 

 
Alban de la Tour.
Architecte Paysagiste, concepteur de jardins
pour l'Atelier de Beauvernay.